Aux racines de l'antisémitisme : Les juifs en terre chrétienne du moyen âge aux années 1930

Les communautés juives en Europe en et en France dans les années 30.

Depuis l'antiquité, le peuple Juif a constitué une part non négligeable de la population de l'Europe et à été l'un des acteurs de nombreux événements de l'Histoire. Le mémorial est un musée et un centre de documentation juif contemporain, qui retrace toute cette histoire et plus particulièrement la destinée des peuples juifs de l'entre deux guerre et également pendant la deuxième guerre mondiale.

Lors de la visite, nous nous sommes précisément intéressés aux communautés juives en Europe et en France dans les années 30. Nous avons d'abord remarqué l'importance numérique des communautés juives dans les différents pays d'Europe. Voici quelques exemples : en Allemagne il y avait 568 000 Juifs, en Pologne 3 474 000, en Angleterre 300 000, en URSS on en dénombre 2 524 000, en Roumanie 984 000, en Tchécoslovaquie 356 000 et France il étaient 225 000. A la veille de la Seconde Guerre Mondiale il y avait neuf millions de Juifs en Europe.

On remarque que les principales communautés sont regroupées dans les pays de l'Europe centrale et orientale (Allemagne,  Pologne...).

En France, ils représentaient 0,5% de la population dans les années 30.

De plus, les  Juifs  français depuis plusieurs générations vivant en France à cette époque, étaient pour la plupart, détachés de leur religion et ne se faisaient pas remarquer. Ils étaient parfaitement intégrés. A côtés de ces Juifs intégrés, il y avait de nombreux Juifs venus d'Europe orientale depuis peu qui étaient marginalisés du fait de leurs coutumes et de leur langue (yiddish) qu'ils avaient  conservées.

communautejuivejpg

Alan Jéhan, Thomas Hervé, Estelle Guinard.

Printed from: http://voyage.contreloubli.free.fr/?p=60 .
© 2017.